Le Percent


En France, dans deux mois commencent officiellement, et comme chaque année, les épreuves du baccalauréat. Cet examen est celui qui marque la fin du lycée et c’est aussi le laissez-passer donnant accès aux études supérieures. Il est donc très attendu des jeunes lycéens qui le préparent avec plus ou moins d’assiduité toute leur année de terminale. Et à ce titre justement, dans plusieurs régions de France, les élèves de terminale fête le Percent. Mais qu’est-ce que cela peut bien être et signifier?

Cent jours avant le baccalauréat, on a décrété que commençaient les révisions. En théorie donc, il s’agit du compte à rebours avant le baccalauréat et les élèves ne doivent plus s’amuser ou sortir. Ils ne doivent que travailler pour préparer leur réussite à l’examen.

Les lycées autorisent alors les élèves de terminale à venir en cours déguisés comme ils le souhaitent et à faire la fête dans le lycée, mais aussi à l’extérieur. Dans certaines villes où il y a plusieurs lycées, c’est un véritable événement et les transports en commun s’organisent en anticipant ce jour particulier!

On peut donc voir des centaines de jeunes déguisés dans les centres-villes, en train de s’amuser. Certains organisent même des batailles de farine et d’œufs dans la rue! C’est la tradition. Les étudiants font la fête une dernière fois avant quatre-vingt-dix-neuf jours austères de révisions…

On pense que l’origine de cette tradition est le milieu militaire, où les recrues de l’armée organisaient une fête cent jours avant la fin de leur service. Les jeunes militaires envoyaient même un faire-part humoristique quelques semaines avant à leurs familles pour recevoir de l’argent.

Ne soyez donc pas surpris si vous vous retrouvez mi-mars en France dans une ville au milieu d’une foule de jeunes tous déguisés!

Laisser un commentaire