Le Carnaval de Dunkerque


Quand on parle de Carnaval, on pense souvent à Rio ou Venise. Cela dit, en France, il existe un carnaval un peu différent où les stars ne sont pas des artistes ou des danseurs mais bien, les locaux eux-même. Il est célébré dans la ville de Dunkerque et dure plusieurs week-ends en Février.

Origines:
Les origines de la fête remontent au XVIIe siècle, où les marins partaient en mer pour plusieurs semaines aux alentours de Mardi Gras. Avant leur départ, étant donné les énormes risques du métier, une grande fête était donnée en leur honneur: La Foye. Avec le temps, cette fête a évolué et les traditions se sont mélangées à une autre fête régionale, les Folies. 

Déroulement:
Il existe 2 sortes d’événements lors du Carnaval:

  • Les Bandes: Les milliers de Carnavaleux forment une longue ligne dans la rue. Tous doivent se tenir par les coudes avec leurs voisins même s’ils ne le connaissent pas. La bande défile d’un village à l’autre. Elle doit occuper toute la largeur de la rue.
  • Les Bals: Fêtes qui se déroulent dans les salles municipales où les carnavaleux se rejoignent pour célébrer et danser. Le plus connu est “Le Bal du Chat Noir“.
Carnaval de Dunkerque

Carnaval de Dunkerque – Source: France 3 Région


Les petits “plus” du Carnaval de Dunkerque:
Ce carnaval est une fête locale faite par et pour les locaux. Elle a pour vocation de rapprocher les gens.

  • Les Chapelles: Certaines personnes peuvent ouvrir leur maison aux carnavaleux pour offrir des boissons ou de la nourriture. Cela dit, il faut être invité pour rentrer.
  • Le Jet de Harengs: Tradition venant de l’après-guerre (1945) où pour fêter la reconstruction, le maire a voulu créer un événement spécial. Cette idée, un peu folle, est celle du fameux Cô Pinard II. Les harengs sont, d’abord emballés et jetés par le Maire depuis l’Hôtel de Ville de Dunkerque.


Règles
:
Il existe quelques règles à connaître avant de participer à cet évènement et devenir un vrai “carnavaleux“.

  • Tout carnavaleux doit être déguisé, maquillé ou masqué. Ces déguisements, (clet’che) sont souvent des vêtements féminins et un maquillages exubérant.
    => Pourquoi? Les marins, ayant déjà empaqueté toutes leurs affaires pour le long voyage, empruntent les vêtements de leur femme pour faire la fête.
  • Tout carnavaleux se doit de connaître les chants et musiques du Carnaval. Ces musiques, souvent parodiques et populaires (et dans le patois local), sont Les chansons Paillardes. Mais deux d’entre elles sont les hymnes du Carnaval: “L’hommage à Jean Bart” (héros local) et “L’Hommage au Cô” (en référence à Jean Minne, dit Cô Pinard II, célèbre carnavaleux).
Bande du Carnaval de Dunkerque

Bande du Carnaval de Dunkerque

.
En résumé, ce Carnaval est bien différent des autres car il ne cherche pas à être grandiose ou touristique. Malgré ses quelques Géants, le but est principalement de rassembler la population locale autour d’une tradition. Cela dit, si vous souhaitez voir un bal, les gens du Nord sont très accueillants! Mais n’oubliez pas vos clet’ches!

Laisser un commentaire